Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

UNE JOURNÉE ET UNE NUIT À MONTRÉAL (4de4)

Tel que lu dans le dernier chapitre, Mitch a surpris Nathalie à baiser avec Louis, alors qu'elle ne devait pas le faire en l'absence de Mitch. Ce dernier a alors pété un plomb et la situation a continué à se détériorer sérieusement... Allons-y pour la suite!

Proposée le 26/10/2023 par Nath et Mitch

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FHH
Lieu: Hôtel
Type: Roman


Coups de canif et humiliation…

Pendant une pause à la suite d’une baise torride, Mitch est allé chercher une bouteille de vin au bar. Il a été surpris à son retour de voir que Nathalie avait fait une entorse à l’une des règles établies (JAMAIS avec un autre en l’absence du partenaire) et elle a enchaîné avec une seconde entorse, celle de s’arrêter immédiatement sur demande. En plus, elle avait traité son mari de casse-pied avec ses foutus règlements.

XXX

Après que Louis ait soulevé Nathalie pour la déposer à côté de lui il se tourne vers Mitch et lui dit :

- Je m’excuse, de dire Louis en me regardant, je ne savais pas que vous aviez des règles et je ne les connaissais pas. J’en suis totalement désolé, vous n’avez pas idée.

- Pas de souci mon ami, c’était à elle de les respecter. En plus pour une des rares fois de ma vie, j’ai dû élever le ton à son égard. En un claquement de doigt, elle a su gâcher une soirée qui s’annonçait mémorable.

- Arrête de me traiter comme une gamine, renchérit Nathalie, je n’ai pas à supporter ça.

- Bien, tu n’as qu’à ne pas de comporter comme tel.

- Moi j’ai envie de continuer à m’amuser.

- Non pas question, c’est terminé. De plus Louis, ta femme Sophie je crois, t’attend au bar. Soit dit en passant, je l’ai trouvée courtoise et magnifique.

- Merci, je m’habille et je vais la rejoindre. Je m’excuse tellement.
Nathalie commence à s’habiller elle aussi de son côté.

- Qu’est ce que tu fais Nathalie, tu vas où ?

- Je m’en vais avec Louis et sa femme, s’ils veulent bien de moi. Je veux continuer à m’amuser et si ce n’est pas avec toi, ce sera avec eux ou d’autres. J’ai absolument horreur de me faire traiter comme une gamine et à l’âge que j’ai, je n’ai pas d’ordre à recevoir de toi !

- Je comprends que les règles c’est pour les autres et pas pour toi. Je me sens trahi. Si tu mets ton plan à exécution je serai aussi très humilié. Laisse-moi te dire que ma vengeance sera lourde et à la hauteur de mon humiliation.

- Pffft, du chantage, tu penses que tu me fais peur ?

- C’est comme tu veux, mais prend garde, je suis très sérieux.

- Pffft…

Sur ce, elle passe la porte en même temps que Louis. Je suis dévasté. J’ai de la difficulté à respirer, j’ai le cœur gros, je ne m’attendais pas à ça.

XXX

Louis, Sophie et Nathalie

Ils arrivent au bar et une fois les présentations faites, Louis s’adresse à sa femme :

- Nathalie ça s’est mal fini, elle a enfreint les règles et je crois qu’on doit l’amener avec nous dans notre chambre. Sinon, ça risque de déraper sérieusement dans leur chambre.

- OK Louis, pas de problème mais n’oublie pas que demain on prend l’avion pour le sud.

- Oui, je n’oublie pas.

Une fois rendus dans la chambre, Louis et Sophie s’enferment dans la salle de bain un assez long moment. Nathalie est recroquevillée sur le fauteuil et verse quelques larmes. Le ton entre Sophie et Louis semble très animé. Puis les deux sortent enfin de la salle de bain.

Nathalie prend la parole :

- J’espère que ce n’est pas moi qui vous ai mis tous les deux dans cet état ?

- Non, de dire Sophie. Laisse-moi t’expliquer.

- …

- Louis et moi sommes des libertins ou échangistes depuis plusieurs années. Quant tu es un couple échangiste, si tu veux que l’harmonie continue à régner entre vous et que, le plaisir soit au rendez-vous, tu dois te fixer des règles.

- …

- Ces règles sont fondamentales et doivent être respectées en tout temps par chacun des partenaires. Sinon ça peut rapidement déraper comme c’est le cas pour vous deux de soir. D’ailleurs vous semblez en être à vos premiers balbutiements dans ce domaine. Si je me fie à ce que Louis m’a raconté, tu as fait pas un, mais deux sérieux coups de canif à votre entente.

- …


- Tu vois, nous, quand nous rencontrons un autre couple, la première chose qu’on fait, c’est de se partager nos règles pour s’assurer que tout se déroule bien. Et, que chacun y trouve son plaisir car c’est le but, n’est-ce pas ?

- …

- Or, j’en veux à Louis parce qu’il a agi comme un véritable débutant. Il ne s’est pas informé de vos règles et votre soirée qui allait bien, s’est dramatiquement détériorée. En plus, Louis ajoute qu’il y avait une telle chimie dans votre couple… Il craint vraiment pour la suite.

- Comment saviez-vous que Louis était avec nous ?

- Parce que même si nous sommes un couple ouvert, nous avons aussi nos règles.

L’une étant que si un des deux partenaires a une occasion, il doit demander l’autorisation à l’autre, ce que Louis a fait en m’envoyant discrètement un SMS. Et je lui répondu qu’il n’y avait pas de problème pour moi et surtout de bien s’amuser.

- Ah je m’en veux tellement, renchérit Nathalie, en quinze ans de mariage, je n’ai jamais vu mon mari dans une telle colère. J’espère que je ne viens pas de perdre mon âme sœur, je suis tellement dévastée. En plus, je lui ai retourné mon second coup de couteau au corps en lui disant que j’allais m’amuser avec d’autres.

- Bon, il est tard, on va te garder avec nous pour la nuit, mais comme on connaît maintenant vos règles, il n’y aura pas de sexe entre nous. Je veux juste m’assurer que la situation ne dégénère pas plus entre vous deux.

- Allons, couchons-nous maintenant, demain sera un autre jour.

Michel et Lucie

Pendant que Nathalie se met au lit avec Sophie et Louis, Mitch, lui, est très en colère. Il envoie un SMS à sa meilleure amie Lucie qu’il n’a pas revue depuis 15 ans. Ils ont toujours été là, l’un pour l’autre.

« Bonsoir Lucie, tu dors ? »
« Non, mais ça ne devrait pas tarder… Je suis surprise, ça fait si longtemps, dis mois ça va ? »
« Ça fait longtemps, une quinzaine d’années, tu es seule ou en couple ? »
« Seule… ??? »
« Je suis tellement désemparé »
« Ca va vraiment pas ? »
« Ton passeport est en règle ? »
« Oui ??? »
« J’ai une croisière de réservée qui part demain soir. Ma femme vient de me faire subir une horrible humiliation et je dois la remplacer… Tout est déjà payé et non remboursable. Je cherche une épaule… et quelqu’un avec qui partager ma peine… »
« Je suis toujours partante avec toi, pour n’importe quoi, tu le sais d’ailleurs. A quelle heure l’avion ? »
« A 11 heures. »
« Ok je serai prête à 8 heures, passe me prendre. »
« C ‘est une croisière échangiste ! »
« QUOI ??? »
« Crains pas, ça ne t’oblige à rien, les échangistes sont des gens très respectueux et pour eux, le mot NON est le plus sacré de leur vocabulaire. La seule chose qui pourrait te déplaire, ou pas, c’est qu’il y a beaucoup de nudisme dans les espaces à air libre. Par contre, lors des escales, c’est comme les bateaux de croisière réguliers. Personne ne peut savoir que les passagers sont en fait une bande de pervers sexuels ! »
« Passe me prendre, je suis partante, ça peut être fun »

Après l’échange, j’entre en contact par SMS avec mon agente de voyage afin de faire modifier le nom de ma partenaire de voyage et malgré l’heure, celle-ci m’assure que tout sera fait en temps ; et pour l’avion et pour le navire.

Comme c’était une surprise pour Nathalie, j’avais fais les bagages en conséquence.

J’emballe donc tous ses vêtements dans sa valise avec son passeport sur le dessus.

Je me lève tôt au petit matin pour aller récupérer Lucie et ensemble on arrive à l’aéroport un peu à l’avance. Lors du petit-déjeuner, j’en profite pour lui raconter mes quinze dernières années avec Nathalie, notre vie sexuelle débridée, etc.… Ainsi que mon infortune ; puisque tout m’a littéralement explosé en plein visage sur un simple claquement du doigt. Ma totale dévastation se voit facilement dans mon regard.

Vers 14h15, nous arrivons à l’aéroport de Fort Lauderdale, en Floride. Une navette nous amène ensuite jusqu’au navire, le Silhouette. Ce bateau de croisière est nolisé cette semaine par une compagnie américaine qui se spécialise dans les « swinger cruise ».

Mon statut de VIP atteint suite à mes nombreux voyages avec la compagnie de croisière, nous permet de passer devant la file et ainsi accéder rapidement à notre cabine avec balcon, au huitième étage.

XXX

Louis, Sophie et Nathalie

Vers 8 heures, Nathalie, Sophie et Louis frappent à la porte de ma chambre. Pas de réponse.

Nathalie ouvre la porte…

- Chéri, chéri, tu es là ?

Pas de réponse, il n’y a que sa valise sur le lit avec une petite note sur le dessus.
Nathalie,

J’avais prévu te faire une surprise après une soirée que j’espérais mémorable. Je nous avais réservé une croisière dans le sud. J’avais tout prévu, vêtements, passeports, etc.
Malheureusement, en un claquement de doigt, tu as réussi à tout gâcher, 15 ans de pur bonheur. Je me sens tellement trahi et humilié, tu ne peux pas imaginer comment je me sens anéanti. Je suis sans mot.

Comme tu en as rajouté en me laissant seul avec ma peine, j’ai décidé de partir faire le point et de réfléchir sur notre avenir… avec ma vieille amie Lucie.

Mais, comme je me considère encore en couple, je te rassure que MOI, je respecterai toutes les règles que nous avons édictées entre nous. Donc, je ne m’en vais pas la baiser, je m’en vais réfléchir.

On se reverra dans 7 jours.

Mitch…

P.S. : Il y a un autobus qui part à midi de la gare Berri vers chez nous.

Totalement tétanisée, Nathalie s’effondre en pleurs sur le lit. Sophie s’en approche pour tenter d’apaiser sa douleur.

- Tout n’est pas perdu Nath, il est dévasté, il s’en va réfléchir.

- J’ai réagi comme une gamine et mon orgueil, sans doute mal placé, a pris le dessus. Je me suis emportée, je l’ai humilié. Il est sûrement parti en pensant que j’avais baisé avec vous toute la nuit. Je comprends qu’il doit être dans une colère terrible. Tu sais Sophie, mon mari, c’est le meilleur homme au monde, le mari idéal, mon âme-sœur. J’espère juste que je ne l’ai pas perdu pour de bon. Je ne m’en remettrai jamais.

- Fais confiance en la vie Nath. Et en plus, ce qui est rassurant dans sa note, il te dit qu’il ne s’en va pas baiser et qu’il respectera toutes vos règles. Louis, ramasse ses bagages, on va faire un détour pour la laisser à la gare d’autobus avant d’aller à l’aéroport.

A la réception, Nathalie a déposé sa clef de chambre et le commis lui a dit que la note avait été réglée par son époux, tôt en fin de nuit.

Nathalie est finalement déposée au terminus.

Dans l’attente du départ, elle prend son téléphone pour envoyer un SMS à Chloé, sa meilleure amie.

« Chloé… »
« Oui, j’avais hâte d’avoir de tes nouvelles… et cette soirée ? »
« J’ai provoqué un gros, gros désastre, tu ne peux pas imaginer… »
« Quoi ? »
« Tu peux venir me chercher au terminus vers 17 heures ? »
« Euh oui. Tu es en autobus ? Tu me niaises ? Et Mitch ??? »
« Je suis tellement dévastée, tout est de ma faute, je me sens tellement seule au monde en ce moment. Dis-moi que tu seras là pour moi. C’est la fin du monde… »
« Dis m’en pas plus, je t’attends et tu me raconteras tout. Eric va nous préparer le dîner et tu couches chez moi ce soir, sans discussion. »
« Tu es tellement gentille, tu sais je ne te mérite pas… je vous ai un peu tous trahis. »
« Je suis là pour toi et je le serai toujours. Et Mitch ??? »
« Parti en croisière avec sa meilleure amie. »
« WTF quoi ? »
« J’ai trahi notre entente et je l’ai humilié lamentablement »
« OK tu me raconteras, je serai au terminus »

Nathalie embarque dans l’autobus pour un long trajet de plus de trois heures.

Elle envoie un SMS à Mitch…

« Je t’aime et je suis désolée… TELLEMENT. Tu es où ? »
« Sur un navire de croisière au port de Fort Lauderdale. »
« Je veux juste te dire qu’il ne s’est ABSOLUMENT rien passé avec Sophie et Louis. »
« On se revoit dans sept jours. »

Il n’y avait rien de bien rassurant dans le ton de Mitch au contraire et Nathalie était encore plus dévastée.

Mitch et Lucie

J’ai enfin retrouvé une humeur sereine. Tout comme Lucie, je suis très curieux de voir ce qu’il y a de prévu à l’horaire, à part les escales à Saint-Martin et Labade (Haïti), un plage privée appartenant à la compagnie de croisière.

Après les exercices de sécurité précédant le départ du navire, à 18 heures nous quittons le port. Le capitaine nous avise que tous les passagers doivent conserver leurs vêtements jusqu’à ce que le navire atteigne les eaux internationales.
Une fois dépassé cette limite, l’action débute. Plusieurs personnes sont déjà nues à l’étage des piscines du navire. En déambulant, nous sommes montés sur un pont en forme de demi-lune, deux étages plus haut à l’avant du bateau. Cet endroit est aménagé avec plusieurs lits double adossés le long de la paroi intérieure. En avant, de ces lits, tout le long de la rambarde, il y a des transats et chaises de parterre, sans doute pour les voyeurs.

Sur le dépliant de bienvenue, cet endroit en est désigné comme aire de jeu, ouvert de 10 heures le matin jusqu’à quatre heures dans la nuit. Sur la vingtaine de lits, il y a autant de couples qui baisent allègrement. Sur certains lits, il y a plusieurs couples dont un jusqu’à trois.

Lucie semble stupéfaite par cette scène…

- Tu m’amènes ici et tu me dis que nous ne ferons rien ? Tu me niaises ? J’ai la libido dans le tapis ! Je mouille tellement que je sens que c’est au bord de la catastrophe dans mes culottes.

- Je suis vraiment désolé Lucie, je n’ai pas la tête à ça, allons ailleurs si tu veux.

Un message de notre agent de voyage trouvé dans notre chambre nous avise qu’il y a un espace réservé pour les francophones à la salle à manger. Donc, vers 19 heures. Nous, nous présentons à la salle à manger et le maître d’hôtel nous amène à notre table, dans cet espace francophone. Nous ne sommes que deux à une table pour quatre personnes.

Je regarde un peu partout autour de moi et je dis à Lucie.

- Tu sais, je m’attendais à voir, je ne sais pas, un groupe de pervers ou quoi que ce soit, mais en fin de compte, ce sont des gens normaux comme toi et moi.

- Oui, tu as bien raison, moi aussi je suis surprise.

- Et bien là, j’en crois pas mes yeux… Les deux personnes qui s’en viennent avec le maître d’hôtel sont les deux personnes avec qui Nath m’a laissé en plan hier soir pour « soi disant » continuer à s’amuser. Décidément, là je galère, t’as pas idée.

- Calme-toi Mitch, je suis là.

Bon pour mieux vous situer, Lucie est grande, elle mesure 1m70, mince, très belle, poitrine de bonnet B, longue chevelure rousse (foncé), yeux bleus perçants et lorsque perchée sur ses escarpins de 10cm, elle me dépasse de 2cm. Et elle a la réplique facile. Je dois vous préciser que tout au long de notre vie passée, Lucie et moi avons éprouvé une sorte d’amour jamais consommé, sans doute à cause d’une question de timing. Mais on a toujours été là l’un pour l’autre.

C’est la fin de cette histoire, mais si vous désirez voir la suite de la vie de Nath et Mitch, je vous recommande de les suivre dans le prochain récit intitulé : « La croisière de la luxure »

- FIN -

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)

Histoire-Erotique.org lutte contre le plagiat pour protéger les oeuvres littéraires de nos auteurs.

Cette page est destinée à être consultée en ligne et ne peut pas être imprimée ou copiée.

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle. Un nombre important d'auteurs nous ont donné l'exclusivité totale de leurs textes.

Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
UNE JOURNÉE ET UNE NUIT À MONTRÉAL (Chapitre 1 de 4)
UNE JOURNÉE ET UNE NUIT À MONTRÉAL (3 de 4) Un trio qui dérape
UNE JOURNÉE ET UNE NUIT À MONTRÉAL (Chapitre 2 de 4) - L’Inconnu du bar
UNE JOURNEE DE PECHE
Journée sexe