Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

CHLOÉ LA MEILLEURE AMIE (5 de 6) – Nathalie prise entre deux queues !

Troisième round de la soirée, Mitch est le seul qui n'a pas encore joui. Il sort de sa douche avec l'idée que Chloé devra baiser Nathalie avec un gros gode-ceinture. Et par la suite...

Proposée le 2/10/2023 par Nath et Mitch

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Couple, passion
Personnages: FFH
Lieu: A la maison, intime
Type: Roman


Troisième round

Tout en prenant une douche rapide, j’avais une certaine inquiétude maintenant sur l’avenir du couple de Chloé. Je crois que le dernier orgasme va remettre en question sa vie sexuelle. Mais, le mal est fait, il aurait fallu qu’on y pense avant.

Là mes couilles sont lourdes, je dirais même qu’elles débordent et qu’il va falloir y voir !

Lorsque j’entre dans le salon, j’aperçois Nathalie qui a la tête entre les jambes de Chloé et qui suce allègrement sa chatte.

- Bon, à ce que je vois, quand le chat est parti les souris dansent ?

- Excuse-moi mon chéri, je voulais juste goûter le miel de Chloé, elle avait bien goûté le mien. Je te rappelle que tu as dit pas d’orgasme et… il n’y en a pas eu.

- Ah, ah, Chloé viens avec moi un peu dans la chambre à coucher.

Les deux filles apparaissent rapidement dans l’embrasure de la porte.

- Chloé seulement. Nath retourne au salon, on revient rapidement.

Nathalie fait une moue et retourne sur ses talons vers le salon.

Chloé le visage interrogatif s’approche et je sors le gode ceinture de Nathalie. Étonnée, je lui indique comment l’enfiler, enserre les courroies, place le petit gode sur bord de sa chatte et lui explique qu’elle va maintenant baiser Nathalie.

Je lui précise que plus elle y mettra l’effort, plus elle sentira l’effet du petit renflement sur son clitoris.

Je ramasse une paire de menottes en cuir et me dirige vers le salon en disant à Chloé de revenir lentement à mon signal.

- Prends une allure de salope conquérante lorsque tu reviendras vers nous Chloé, soit SEXUELLE !

- Pas de problème j’attends ton signal.

Je reviens vers Nathalie au salon, prend son poignet droit, lui fixe une menotte et fait la même chose avec son autre poignet. Je lui présente ses « fuck-me shoes » qu’elle chausse à ses pieds. Je la fais mettre debout et lui attache les mains dans le dos.

Sa poitrine est proéminente et ses mamelons sont à leur érection maximale. Elle me fait un sourire accompagné de son regard de braise.

- CHLOÉ...

Chloé sort de la chambre et vient lentement vers le salon, sa démarche sensuelle est un appel au sexe. Ses seins lourds, mamelons en érection, se balancent au rythme de sa démarche tout comme le pénis du gode qui semble suivre le même rythme. Elle est très bandante.

Elle fixe le regard de Nathalie et passe sa langue sur sa lèvre supérieure comme pour lui signifier qu’elle va être sa proie. Elle caresse sensuellement sa poitrine.

Discrètement je lui indique qu’elle devra la faire pencher en avant sur le dossier de la causeuse.

Chloé s’approche de Nathalie, tire violemment sur ses deux mamelons tout en s’approchant de son visage pour lui rouler une pelle. Elle passe une main derrière son cou, l’attrape par les cheveux et lui dit :

- Tourne toi salope et penche-toi en avant, je vais te prendre comme la p’tite chienne que tu es…

Nathalie connaît la routine, elle se penche sur le dossier du divan et rapidement Chloé approche le gland de l’entrée de sa chatte dégoulinante de mouille. Étant néophyte dans le domaine, elle s’enfonce violemment jusqu’au fond…

- Holà grosse salope, ON RELAXE, prends-moi lentement, je vais te guider.

Chloé me jette un coup d’œil et je lui fais un signe de la tête que Nathalie a raison.

- Commence lentement poufiasse !

Chloé reprend sa pénétration lentement et je lui fais signe de prendre appui sur la boucle en métal qui relie les deux menottes. Tel un métronome, elle pénètre Nathalie jusqu’à la garde puis ressort presqu’entièrement dans un lent et continuel va et vient.

- Vas y ma chérie, tu peux me défoncer, vas y plus fort, plus fort, encore, encore, je sens que ça monte.

- Plus je te défonce et plus je sens venir un orgasme monter moi aussi et je sens que ça vient rapidement.

- Laisse-moi pas tomber salope continue et mets-y toute la gomme. Encore, oui, défonce moi, oui, oui, ouiiii, je viens maintenant ouiiii, ouiiiiii.

Plus elle va vite et plus le renflement du gode fait son effet sur Cholé. Les deux arrivent presque simultanément au bout du chemin et ont un orgasme assez puissant.

Nathalie donne deux petites tapes sur les mains de Chloé qui comprend qu’elle doit la libérer de ses menottes.

A bout de souffle, Chloé commence à se défaire du gode ceinture mais je lui dit :

- Non garde-le pour l’instant.

Nathalie se retourne viens vers moi toute féline, prend doucement ma queue en main et me chuchote à l’oreille :

- Mon chéri, tu nous a fait jouir ce soir de mille et une façon et nous t’en sommes reconnaissantes. Par contre, ça fait trois heures qu’on baise et il serait grandement temps que ta queue entre dans le jeu.

- Mais…

- Chut, je prends les choses en main monsieur je domine tout et je ne domine plus rien.

Et là-dessus, Nathalie se baisse lentement, jambes écartées, prend ma queue en main et commence à me masturber doucement d’une main tout en me caressant divinement les couilles de l’autre.

Elle me bouffe les couilles fait coulisser sa langue lentement tout au long de ma hampe. Elle engouffre mon gland dans sa bouche et entreprend une fellation tout à fait sublime.

Je commence à gémir et mon orgasme s’en vient rapidement. Elle est incroyable lorsqu’elle s’y met.

- Ça vient ma chérie, gare à toi il va y en avoir une quantité industrielle.

Elle s’arrête soudainement tout en serrant très fort mon pénis à la base.

- Pas si vite mon minou… comme le dit si bien le vieux pervers de la maison, la patience a toujours bien meilleur goût ! Chloé, viens t’étendre sur le dos les fesses sur le bord de la rallonge du coin du grand divan et appuie bien tes pieds par terre.

Chloé sans connaître la suite fait ce qui lui est demandé et s’installe. Lorsqu’en position, Nathalie vient s’empaler sur le phallus artificiel qui a tout de même la forme d’un vrai et descend lentement en me regardant dans les yeux.

- Rien que pour tes yeux mon vieil amour, savoure et branle-toi, lentement mais je t’avertis, PAS D’ORGASME.

Je regarde Nathalie qui chevauche lentement Chloé en me fixant droit dans les yeux, avec son sourire de salope.

Je laisse ma queue, je m’approche de Nathalie, empoigne ses deux mamelons déjà érigés au maximum. Je les caresse doucement comme elle aime que je le fasse quand elle me chevauche et je lui roule une pelle d’enfer.

Je dirais qu’en ce moment, mon excitation est au maximum. Nathalie commence à onduler du bassin comme elle le fait si bien et Chloé recommence à râler son plaisir.

Soudainement, Nathalie se retourne vers Cholé se baisse presqu’au niveau de son cou et tourne son regard vers moi.

- Bouffe-moi le cul mon chéri, encule-moi lentement avec ta langue.

Je me penche et commence à lui bouffer la rosette comme souhaité ; tout en sachant maintenant qu’elle va vouloir ma queue dans son cul et ainsi savourer une première double pénétration.

Un programme qui promet. Je m’active frénétiquement avec ma langue et j’attends son signal pour la suite. De leur côté elle et Chloé s’embrassent comme deux mortes de faim. Puis, Nathalie tourne sa tête vers moi…

- Vas-y mon vieux pervers, vient vider tes grosses couilles dans mon cul et mets-y toute la gomme, je veux aussi prendre mon pied.

- Pas de souci ma petite salope, je vais t’enculer comme la grosse chienne que tu es.

J’appuie mon gland sur sa rosette et je le pousse lentement pour ouvrir son sphincter sans trop de douleur. Finalement ma queue s’insère facilement jusqu’au pubis. J’arrête et j’attends le signal.

Lentement, Nathalie commence à bouger, faisant de longs mouvements pour s’habituer aux deux queues tandis que moi je sens mon pénis frotter sur le gode.

- Chloé, tiens moi par les épaules pour m’empêcher de crouler sur toi et chéri attache moi par les poignets et déchainez-vous. C’est ma première double pénétration et je veux que ce soit inoubliable.

Chloé s’exécute et Nathalie me tend ses bras derrière son dos. Je lui attache les deux poignets et empoigne l’attachement et commence lentement à la défoncer. Mes mouvements sont lents mais violents.

Elle émet un gémissement à chaque coup tandis que Chloé bouge peu mais s’assure de suivre le rythme. Chloé relève sa tête à sa hauteur pour lui donner un baiser, mais ne peut tenir longtemps cette position. Comme on dit c’est l’intention qui compte.

- Chloé je suis prête pour l’assaut final, lâche mes épaules, tire mes mamelons et ne te gêne pas, fais moi violence… Toi mon chéri, vas-y pleine puissance !

Ayant compris le message, bien appuyé par ses bras, j’entreprends un va et vient avec ma queue à un rythme d’enfer dans son cul. Même Chloé commence à en profiter puisque la violence combinée à la rapidité de ma pénétration on un effet positif sur le petit renflement du gode sur son clitoris.

- Continuez mes salauds je suis sur le point d’avoir un orgasme violent, de la chatte et du cul. Plus fort, ça monte, ça monte, oui, oui, oui, Arghhhh, ouiiiiiii, ouiiiiiiiiiiiiiiiii…

- Je suis sur le point de me vider ma chérie moi aussi je sens la sève monter oui, oui, ouiiiiii.

Et j’éjacule tout ce que j’avais d’accumulé depuis le début de la soirée en plusieurs jets au fond de ses tripes.

Chloé a aussi un orgasme mais beaucoup plus léger que le nôtre.

Je détache Nathalie qui s’effondre dans les bras de Chloé. Chloé me fixe avec son plus beau sourire pendant que je me retire lentement du cul de ma tendre épouse.

- On fait une pause, un nouveau verre de champagne pour tous. Quelqu’un veut des petites grignotines ?

- Non merci de répondre en chœur les deux petites cochonnes.

Et toute étonnée, Chloé regarde Nathalie et lui demande :

- Ne me dit pas qu’on remet ça ?

- Ben tu sais Chloé, mon mari ne nous a donné qu’une dose et je crois que ses couilles sont encore pleines. Viens, allons prendre une douche, mon cul dégouline partout le long de mes jambes. On revient dans pas long mon chéri.

Les deux filles se dirigent donc vers la douche.

J’aurais pu aller les trouver dans la grande douche italienne, mais je leur laisse un peu d’intimité.

Elles se savonnent mutuellement tout doucement avec une certaine insistance sur les seins et autres parties érotiques, tout en discutant de leurs nouvelles découvertes sexuelles.

- Dis-moi Nath, c’est toujours comme ça vos soirées « sexy » en mimant des guillemets avec ses doigts.

- Oui et pour notre plus grand bonheur, ça fait des années et des années que ça dure.

- Tu dois savoir que mon vieux est très imaginatif et que très souvent il trouve de nouvelles façons de nous faire jouir, je dirais moi principalement. Mais c’est sa motivation et c’est tout à son honneur. C’est un amant exceptionnel.

- Ne le prends pas mal, mais je suis vraiment jalouse de toi. Et toi, le voir jouer avec moi qu’est-ce que ça te fait.

- Ben tu vois, mon mari a bien lu en moi. Il a vu au début de la soirée que mes sourires sonnaient un peu faux et il m’a rapidement incluse dans cette soirée de débauche. Je pense qu’au final, nous avons autant joué ensemble toutes les deux que lui avec toi. Tu sais, lui aussi aurait pu être jaloux de nous voir mais au contraire, il nous a dirigé d’une main de maître pour notre plus grand plaisir. Et toi ?

- Mis à part que ton mari a failli me tuer avec ses nouveaux gadgets, je prends des pieds comme jamais et souvent de façons dont je ne connait même pas l’existence. Et trompe toi pas, probablement que jamais je n’aurai cet orgasme qui m’a fait perdre connaissance. C’était INCROYABLE.

- Au fait, ça fait combien de temps que tu ne t’es pas faite défoncer la chatte par une queue.

- Plus de cinq ans, j’ai arrêté de compter et fait une croix sur ma vie sexuelle.

- Triste. Allons séchons-nous vite car mon chum pourrait bien nous laisser faire et s’endormir sur le divan.

Les filles se sont séchées mutuellement et on repris le chemin du salon.

L’auteur a prévu une suite à cette histoire.

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)

Histoire-Erotique.org lutte contre le plagiat pour protéger les oeuvres littéraires de nos auteurs.

Cette page est destinée à être consultée en ligne et ne peut pas être imprimée ou copiée.

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle. Un nombre important d'auteurs nous ont donné l'exclusivité totale de leurs textes.

Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Aucun commentaire pour le moment.


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
CHLOÉ LA MEILLEURE AMIE (4 de 6) - La petite mort de Chloé...
Chloé la meilleure amie (3 de 6)
CHLOÉ LA MEILLEURE AMIE (2 de 6)
CHLOÉ LA MEILLEURE AMIE (chapitre 1)
CHLOÉ LA MEILLEURE AMIE (6 de 6) - Défonce-là et tue-moi!