Histoire Erotique

Littérature adulte en ligne, histoires érotiques et récits coquins gratuits...

Soumise présentée sur une aire d'autoroute

Mon mari m'exhibe et me livre a des inconnus sur une aire d'autoroute le nuit

Proposée le 2/08/2022 par Noirs-Désirs

Votre note pour cette histoire érotique
Nous vous remercions pour vos nombreuses contributions, elles motivent les auteurs à poster leurs histoires érotiques.

Thème: Femme soumise
Personnages: Groupes
Lieu: Toilettes
Type: Histoire vraie


Me voila en route pour une nouvelle nuit de débauche, j'ai depuis toujours suivie mon mari dans ses jeux du sexe, de l'échangisme a des pratiques de plus en plus hard. J'ai toujours eu une nature de fonceuse dans mon travail mais plutôt docile dans notre vie de couple. Il a toujours pris les devant sur mes envies ou mes désirs, et aujourd'hui je suis sa soumise.

Nous roulons depuis un moment sur cet autoroute pratiquement désert. Un panneau indique que la prochaine aire de repos dans deux kilomètres. Je suis vêtue a la demande de mon maitre d'escarpins rose a plateau et de quatorze centimètres de talon, d'une paire de bas resilles blancs, un corset lui aussi rose a jantières et a la poitrine nue, je porte aussi pour illustrer ma condition un collier portant la mention Slave ainsi qu'une laisse qui pend entre mes seins

Mon époux m'annonce que nous allons nous y arrêter. Il m'explique ce que je vais devoir faire :

— Tu vas te rendre aux toilettes messieurs et tu te postera a coté des urinoirs, la tu attendra la ou les premières personnes et tu devra les sucer. Moi je serais enfermé dans un WC a écouter.

Nous prenons la bretelle et nous voici sur le parking, nous passons devants quelques poids lourd aux cabines allumées et nous garons sur les places devant bloc toilette libre de toutes voitures.

Je regarde autour de moi il fait nuit noire seules quelques bornes lumineuses éclaire le chemin vers les sanitaires et une éclairage cru s'échappe du bâtiment. J'ouvre la porte de la voiture et me dirige vers ce bloc. C'est glauque ce carrelage cette lumière criarde et cette très forte odeur d'urine qui m'agresse les narines. Me voila devant une rangée d'urinoir sur ma droite et a gauche quelques porte ouvertes donnant sur des cuvettes publiques. Mon mentor prend sa place et ferme la porte, moi je me place dans le coin le dos au mur et j'attend. Une quinzaine de minutes après notre arrivée j'entend une voiture, puis une et deux portières qui claquent. Quelques paroles arrivent jusqu'à moi c'est un couple. Elle entre chez les filles et lui reste devant et allume une cigarette. Un bruit de chasse d'eau et la femme sort et retourne a leur voiture. L'homme lui dit qu'il marche encore un peu pour finir sa clope et ira aux toilettes avant de repartir.

Je l'étend qui se dirige vers moi, je le vois c'est un homme la cinquantaine bedonnant. Il a un pas de recule en me voyant.

Alors j'y vais de ma plus belle voix et je lance cette petite phrase que je me répète depuis un quart d'heure dans ma tète :

— Bonsoir monsieur n'ayez pas peur je suis une femme libertine et si vous etes d'accord je me propose de vous sucer, je vous rassure c'est complètement gratuit.

En disant sa je me bloc dans un angle et descend sur mes talons le dos au mur, ce qui fait que je suis a la hauteur de sont sexe, après quelques échanges il s'approche de moi, je fais glisser sa braguette et en sort une très belle queue circoncise avec un gros gland que j'enfourne directement dans ma bouche. Il bande rapidement et devient de plus en plus dur, je lui caresse les couilles il étouffe un râle et en moins de cinq minutes je reçois une belle décharge de foutre dans le fond de ma gorge. Je le regarde dans les yeux et j'avale ses jets de sperme crémeux et chaud.

Sans aucun un mot mon inconnu retire sa bite d'entre mes lèvres se réajuste remonte sa braguette et sort rejoindre sa femme dans sa voiture et reprend sa route.

Mon mari est sorti de sa cachette et me félicite pour cette pipe éclair et m'annonce que maintenant nous allons sur le parc de camion mais en laissant la voiture nous irons donc a pied et le voila qui prend ma laisse et me tire en direction de la sortie des WC. Je traverse les cents mètres qui nous séparent des poids lourd, mon homme tenant la laisse et moi a la laisse en bonne chienne soumise.

Deux camions ont les cabines allumées, un filet de lumière passe sous les rideaux tirées de certains. Je me met devant les deux semi remorque plantée les jambes écartées les mains sur les hanches en amazone des parkings. Un des deux routiers qui me regarde donne trois petits coups de klaxons et au fur et a mesure les rideaux s'écartent et j'ai bientôt une dizaine de mateurs derrières les parebrises. Je commence a me caresser les seins puis je décent une main entre mes cuisses.

Je m'avance entre les premiers camions dont les chauffeurs sont sorties, ce sont deux colosses polonais en short et torse nu, qui suivis d'un allemand, les autres je pense sont roumains mais peu importe ils ont tous compris la raison de ma présence ici. Bientôt des mains courent sur ma poitrine d'autres sur mon ventre voir plus bas, certain me glisse leur bite dans la main. Un couverture est jetée au sol et je me met a genoux pour pouvoir sucer toutes ses queues. Je branle, suce, lèche chaque membres qui passe devant mes lèvres.

C'est le moment que mon mari choisi pour lancer une poignée de capote sur la couverture devant moi. Pas besoin de parler la langue ils ont vite compris le signal. Un des chauffeur roumain se place derrière moi c'est un barbu doté d'un ventre proéminent et d'un petit sexe qui met le premier un préservatif. Il me pousse en avant et je me retrouve a quatre patte, le barbu m'a aucun mal a me pénétrer mouillée comme je suis, il me prend les hanche et jouit rapidement. Il se retire immédiatement remplacer par un second dard cette fois bien plus gros cette fois je sent le gland qui s'introduit au fond de moi, le plaisir commence a monté en moi mais il sort précipitamment jette la capote au sol et me présente sont chibre devant moi.

Je sais ce qu'il attend, j'ouvre ma bouche en sortant ma langue, il lâche un flot de foutre dans ma bouche et au même moment je sent un très gros gland qui se frotte sur la petite pastille de mon anus qui sous la poussé se dilate pour laisser entré ce membre d'un énorme diamètre. Le voila bien installé dans mon fondement et il me laboure sans ménagement. Les autres camionneurs en profite pour venir vidanger leurs engins dans ma gorge, J'ai le visage ruisselant de sperme chaud et gluant et je sent dans mes entrailles le désir qui explose je crie et mon corps et pris de tremblement, le coup de reins de mon sodomite se font de plus en plus puissants, rapides puis il s'enfonce au plus profond pour lâcher ses jets de foutre, je jouie et crie mon plaisir.

Il sort de moi retire sont préservatif et étale sa semence sur mes fesses. Moi je reste la cinq minute pour reprendre mes esprits, épuisée et heureuse. Mon époux me passe quelques lingettes que je me passe sur le visage et nous remontons en voiture.

Encore une nuit de débauche a mon actif .

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle.


Laisser une note/commentaire (ou bien faire un signalement)

Histoire-Erotique.org lutte contre le plagiat pour protéger les oeuvres littéraires de nos auteurs.

Cette page est destinée à être consultée en ligne et ne peut pas être imprimée ou copiée.

© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle. Un nombre important d'auteurs nous ont donné l'exclusivité totale de leurs textes.

Fermer définitivement L'activation des cookies et de javascript est nécessaire à son bon fonctionnement. Suite à des abus avec les notes, nous avons apporté quelques modifications à celui-ci pour plus de partialité envers les auteurs qui sont très sensibles à ce que vous pensez de leurs histoires érotiques.
La nouvelle version a pour but d'éviter au maximum les abus inhérents à la notation des récits coquins, et donc des auteurs (les votes multiples par exemple).
Il sera maintenant impossible de noter plus d'une fois la même histoire érotique.
Les notes attribuées à la volée pour un même auteur (qu'elles soient bonnes ou mauvaises) seront modérées.

Commentaires de l'histoire :

Louise
Hummmm j’adore
Posté le 22/01/2023

Anonyme
Histoire cochonne et bandante
Posté le 14/08/2022


Voir les autres récits érotiques de cet auteur ou bien pour le contacter par email


Histoires érotiques choisies :
Aire de repos
Aire de repos (4)
Aire de repos (3)
Aire de repos (2)
Souvenir d'une aire de pique-nique